Rideaux pour la conception de la chambre

Rideaux pour la conception de la chambre

Rideaux pour la conception de la chambre

À la recherche de "Rideaux pour la conception de la chambre"?

Articles à propos de Rideaux pour la conception de la chambre

Quels articles pouvez-vous trouver sur Google à propos de Rideaux pour la conception de la chambre:

Article #1

Les remous provoqués dans l’ensemble de la famille St Jean par la décision du Vatican, sous Benoit XVI, de démettre sœur Alix de ses fonctions de prieure générale des Sœurs Contemplatives de St Jean ont amené le Vatican à s’intéresser de plus près aux errances doctrinales mises en place par le père Marie-Dominique Philippe, fondateur de ces communautés, décédé en 2006.

Golias s’est procuré le rapport présenté lors du Chapitre Général des frères de St Jean d’Avril 2013 par le frère Thomas, leur actuel Prieur Général. Golias propose, en complément de cet article, les principaux éléments de ce rapport, en particulier sur les difficultés d’ordre doctrinales.

Le frère Thomas indique en page 7 de son rapport : « Ces derniers temps, la Famille St Jean s’est rendue célèbre à Rome pour le désordre qu’elle a occasionné jusqu’au plus haut niveau de la hiérarchie de l’Eglise. Mgr Henri Brincard a été nommé Assistant religieux des frères et des sœurs apostoliques, en plus de sa charge de Délégué pontifical pour nos sœurs contemplatives, afin de donner à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi un rapport sur certains aspects de la doctrine du père Philippe. Des plaintes concernant les mœurs remontant à Rome ont, en effet, inquiété les autorités de l’Eglise au point de se demander si l’éthique du père Philippe était tout à fait orthodoxe. Suite aux multiples lettres envoyées par nos sœurs contemplatives et par certains frères, l’enquête s’est déplacée également dans le domaine de l’ecclésiologie, de la philosophie, et de la vie religieuse (quid de « Eglise de Jean et Eglise de Pierre » ? Quid de « Institution et charisme » ? Quid de la place de la philosophie ? Quid de notre théologie de l’obéissance ?). Pour coopérer avec Rome sur cette question, Mgr Henri Brincard a mis sur pied une commission qui a travaillé jusqu’à Janvier dernier. Le travail de la commission devrait aboutir à un rapport rédigé par Mgr Henri Brincard, et envoyé ensuite par lui à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. »

Mgr Brincard a donc du pain sur la planche étant donné la multiplicité des interrogations soulevées par Rome. La Famille St Jean compte encore près d’un millier de religieuses et religieux, plusieurs milliers d’ »oblats laïcs ». Il est du devoir de Mgr Brincard d’éclairer tous ces membres de la Famille St Jean en leur livrant les principaux éléments du rapport qu’il transmettra à Rome. Oui ou non, la Famille St Jean peut-elle effectivement, en l’état actuel de sa doctrine, être considérée comme étant d’Eglise ?

« Des plaintes concernant les mœurs ont inquiété les autorités de l’Eglise au point de se demander si l’éthique du père Philippe était tout à fait orthodoxe ».

Un point en particulier doit être mis à plat. Quand le frère Thomas écrit : « Des plaintes concernant les mœurs ont inquiété les autorités de l’Eglise au point de se demander si l’éthique du père Philippe était tout à fait orthodoxe », il évoque très clairement la théorie d’amour d’amitié qualifiée en 2000 par Mgr Seguy alors évêque d’Autun de « théorie mystico-gélatineuse ». Ce pilier du fonctionnement doctrinal de la Famille St Jean a donné lieu à des dérives graves de toutes natures sur le plan sexuel de la part de nombreux frères, parfois haut placés, à commencer par le fondateur en personne. Cette théorie d’amour d’amitié a servi de prétexte ou de justification doctrinale à des abus sexuels sous emprise à l’encontre de dizaines de frères parmi les plus jeunes, de religieuses et de laïcs.

Dans l’interview qu’il a donné à La Croix le 15 Mai 2013, le frère Thomas affirme : « cet enseignement (NDLR : l’amour d’amitié) est vraiment au cœur de notre formation, nous ne pouvons y renoncer ».Le frère Thomas pose là un problème crucial que le Vatican devra trancher. Le Vatican prendrait un grand risque et engagerait la responsabilité de l’Eglise en ne demandant pas à la famille St Jean de renoncer à ce point de leur doctrine. Comment imaginer un seul instant qu’une théorie qui a déjà conduit à de trop nombreuses dérives ne conduise pas à l’avenir et inévitablement à de nouveaux abus au sein d’un milieu aussi fermé qu’une communauté religieuse de surcroit soumise à la loi du silence ?

« La vie religieuse comme telle est-elle essentielle à notre vie de frère de St Jean, ou simplement accidentelle (un simple conditionnement) ? »

Telle est une autre vraie question que le frère Thomas a le mérite de poser à la page 5 de son rapport. Le frère Thomas ajoute : « Comment situons nous notre relation au père Philippe ? Vivons nous d’abord de la paternité de St Jean ou de celle du père Philippe ? Quel est l’ordre ? « Si le frère Thomas soulève cette question a priori stupéfiante sous la plume d’un responsable de communauté religieuse, c’est qu’à l’évidence la réponse est loin d’être claire dans l’esprit d’un certain nombre de ses frères. L’emprise du fondateur est telle et le conditionnement du groupe de ses adeptes si fort qu’un grand nombre de jeunes se sont lancés dans la vie religieuse sans avoir suffisamment clarifié ce point.

Cet élément est une illustration concrète de l’absence de discernement sérieux à l’entrée dans ces communautés, un point lourd supplémentaire à porter au passif de « l’œuvre » du père Philippe qui a toujours privilégié le nombre de ses admirateurs inconditionnels à la solidité de leur engagement. Il explique les réactions de désarroi de nombreux frères depuis que la vraie nature du père Philippe commence à être dévoilée à travers les abus sexuels dont il s’est rendu coupable. Il explique également les réactions majoritaires des sœurs contemplatives de St Jean depuis 2009 qui privilégient leur attachement sectaire aux sœurs Alix et Marthe, et à travers elles au père Marie-Dominique Philippe, à l’obéissance à Rome.

Ebauche de scission au Mexique de la communauté des frères de St Jean

Cette mise à l’écart de la sœur Alix, a eu des répercussions similaires dans la communauté des frères de St Jean. Beaucoup de frères n’ont pas admis la sanction prise à l’encontre de la sœur Alix, sanction qui, à leurs yeux, remettait en question les fondements mêmes de la famille St Jean tels qu’ils avaient été mis en place par le fondateur.

Une pétition circule chez les frères de St Jean

Une vingtaine de frères de St Jean ont récemment signé une pétition contre l’action de leur gouvernement. Ces frères s’opposent à la fois sur le fond et sur la forme aux révélations sur le fondateur. Sur le fond, tout d’abord, ils remettent en cause la véracité des témoignages évoqués, affirment qu’il s’agit de « rumeurs mensongères », évoquent même un possible « complot » par lequel des femmes auraient agi de concert pour nuire au fondateur !!! Il faut dire que le grand flou des déclarations du chapitre général sur la nature des faits et sur l’état religieux ou non des victimes, voulu initialement afin de minimiser la portée des révélations, ne fait qu’entretenir maintenant la polémique. Sur la forme employée par le frère Thomas et son chapitre, les frères signataires considèrent tout simplement que de tels témoignages auraient dus de toute façon rester « strictement confidentiels », autrement dit être couverts par la loi du silence…

L’identité des signataires de cette pétition est intéressante à considérer. Parmi eux, et même à leur tête figure le frère Philippe-Marie Mossu. Ce frère bénéfice dans la communauté d’une grande aura. Prêtre déjà depuis 1970, il fut celui autour duquel se sont réunis en 1975 le premier groupe de jeunes à Fribourg qui suivaient comme lui les cours de philosophie du père Philippe, à l’origine de la communauté des frères de St Jean. Cet homme âgé maintenant de 72 ans est confronté à une situation terrible, celle d’être obligé d’admettre que durant toute sa vie religieuse il ait pu se tromper et être trompé sur la vraie nature d’un fondateur qu’il considérait et qu’il a toujours présenté aux yeux des jeunes comme un saint. Il écrit d’ailleurs comme argument pathétique dans sa pétition : « Comment aurait-il pu nous transmettre tout son enseignement spirituel sur l’esprit de virginité, sans que cela ait été le fruit de sa propre expérience, de sa vie personnelle ? »

Autre souci pour le prieur général des frères, le fait que la totalité des frères de St Jean du prieuré de Saltillo et qui soutiennent par ailleurs la communauté « St Jean le Théologien » ait signé la pétition. Cela confirme bien que « le fond du problème demeure » au sujet de ce clone de la communauté St Jean qui ne demande qu’à accueillir des transfuges de la communauté St Jean, contrairement aux directives du Vatican. On comprend mal, à ce propos, que le Vatican, qui n’a guère hésité en Janvier 2013 à dissoudre la communauté dissidente des sœurs contemplatives de Cordoue, forte de 150 membres, n’en ait pas fait de même avec cet embryon de communauté masculine qui porte en elle le germe de toutes les déviances développées depuis 1975 chez les frères de St Jean. Il y a même urgence pour le Vatican à agir. En effet, le trouble est tellement grand dans la communauté St Jean que plusieurs frères ont demandé à la quitter.

Le grand silence des autorités religieuses françaises.

Alors qu’une importante communauté nouvelle française, la « Famille St Jean » fait l’objet d’articles critiques dans des journaux tels que Le Monde, La Croix, La Vie, et que des documents officiels et confidentiels à charge ont déjà été révélés par Golias sur son site internet le 4 Juin 2013, on peut s’étonner et reprocher à l’épiscopat son silence.

Seul s’est exprimé Mgr Rivière, l’évêque d’Autun, dont les propos dans La Croix ont profondément choqué tous ceux qui directement ou indirectement ont été victimes de faits d’emprise et/ou de mœurs de la part de nombreux frères de St Jean. Ceux qui, depuis une trentaine d’années, se sont adressés à l’évêché d’Autun pour se plaindre des agissements de certains membres de la communauté St Jean n’ont eu comme réponse que silence ou mépris. L’évêché d’Autun dont dépend directement la communauté St Jean qui est de droit diocésain participe activement à l’omerta. Alors quand l’actuel évêque d’Autun, dans les colonnes de La Croix, ose déclarer que la communauté fait preuve d’un grand courage en dévoilant les abus sexuels de son fondateur, on aimerait que lui aussi assume un minimum de responsabilité dans sa charge. Quand il ajoute : « occulter la connaissance de délits graves est une faute » alors que, dans le même temps et à titre d’exemple, il tolère comme prêtre dans cette communauté dont il a la charge, et en toute connaissance du dossier, la présence d’un ancien maître des études qui a abusé sexuellement, dans le cadre de sa charge, de nombreux novices, il déshonore et décrédibilise la hiérarchie de l’Eglise de France.

DOCUMENTS

Source: http://golias-news.fr/article5819.html



Article #1

La chambre à coucher

lits exotiques

Les lits à baldaquin

lits exotiques

Les lits

En fer forgé, en bois indigènes ou exotiques, disponibles en plusieurs tailles et avec des options personnalisables, les modèles de lits sont nombreux chez Artbambou. Tous se distinguent, non seulement par une conception exclusive et artisanale, mais encore par une manière de renouveler les formes les plus traditionnelles et de présenter des essences ou des matériaux qu'on croyait connus sous un jour neuf.

Les têtes de lit

De multiples options

Créées en Europe, ces têtes de lit présentent des finitions particulièrement soignées et des caractéristiques exclusives : teintées ou laquées à la main, elles recevront ensuite un vernis protecteur qui les rendra très faciles d'entretien. Artbambou les propose en une vingtaine de teintes qui peuvent satisfaire tous les goûts et donnent la possibilité de multiples associations. La finition brute, naturelle, la couleur sable ou le blanc pur conviendront à un style minimaliste, gustavien ou moderniste. Les teintes chaudes comme le miel, l'antique ou l'acajou permettront de créer des ambiances exotiques. Des accords inédits seront créés avec le vert olive ou le bleu cobalt, tandis que les laques éclatantes conviendront aussi bien à un univers féminin qu'à une chambre d'enfant.

De beaux cadres

têtes de litlit d'adulte

Créer son univers intime

chambres exotiquesmeubles contemporainslit au design contemporain

Dans la chambre, tout doit favoriser le confort, la volupté et le repos. Si le lit, sa forme, ses matériaux, son linge ou ses voilages, tient une place centrale, les autres meubles, d'appoint ou de rangement, ajouteront beaucoup à l'intimité. Les tables de chevet qui encadrent le lit, la tête de lit qui le couronne et l'ennoblit, un canapé méridienne comme une invitation à la paresse, une commode aux formes enveloppantes, un petit chiffonnier ou une haute armoire en bois créeront l'ordre, l'harmonie ou l'intimité. Ces meubles se devront d'être non seulement beaux mais encore pratiques, solides, transportables et modulables : car les décors ne sont plus figés dans nos appartements modernes et doivent pouvoir changer au gré des envies et des besoins de chacun.

Les meubles d'Artbambou répondent à toutes ces qualités. Réalisés artisanalement dans les plus belles essences exotiques, ils ont une forte présence et le charme de l'authenticité. Conçus dans des matériaux imputrescibles et connus pour leur longévité, ils sont en même temps légers et maniables. Inscrits dans une tradition, celle du bambou, du rotin ou du teck millénaires, ils savent cependant la moderniser, par le renouvellement des formes, le jeu des matières, l'apport des coloris.

Les chevets

Commodes et chiffonniers

Née sous la Régence pour s'adapter à des pièces aux dimensions réduites, la commode, comme son nom l'indique, témoigne de cette recherche de confort et d'intimité dans l'ameublement qui débute dans les années 1700-1715. Elle permet un rangement facile du linge qui se trouve à portée de main dans la chambre. Apparu un peu plus tard sous Louis XV, le chiffonnier est ce petit meuble "volant" haut et transportable qui permet de serrer babioles, chiffons ou effets légers. Ces meubles sont toujours prisés aujourd'hui, pour le rangement ordonné qu'ils permettent et pour l'encombrement minimum qu'ils procurent. Artbambou propose de nombreux modèles de chiffonniers et de commodes, en bois, bambou ou rotin. La tradition les a longtemps associés à la marqueterie et aux bois précieux posés en placage, ou au vernis Martin, à l'imitation du laque de Chine. Ici, essences exotiques, matières naturelles et teintes inédites renouvellent ces formes traditionnelles et leur donnent un charme singulier.

Commodes et chiffonniers en rotin
Le bambou créatif

commode en bambou

Les coiffeuses

Quoi de plus gracieux dans une chambre qu'une coiffeuse ? Ce petit meuble haut et galbé, représentatif du mobilier « volant » des styles Louis XV et Louis XVI, est le meuble féminin par excellence et peut servir à diverses fins, coiffeuse, mais aussi bureau et commode. Un abattant avec miroir intégré peut se rabattre et la coiffeuse redevient commode ; ouverte, elle présente de nombreux casiers où ranger les accessoires de toilette. Chez Artbambou, vous trouverez une coiffeuse-commode réactualisée par la sobriété du teck au naturel. De ligne épurée, d'une belle teinte grisée, elle garde de ses origines précieuses, le palissandre que le XVIIIe siècle aimait tant travailler en marqueterie. En hévéa, la coiffeuse Princesse rappelle les petits meubles à plusieurs fins aimés sous Louis XV et Louis XVI : commode, coiffeuse et bureau, elle se rapproche en cela du bonheur-du-jour. Belle, pratique, légère et d'encombrement minimum, elle apportera à une chambre une note pleine de charme et de grâce légère. La finesse du rotin tressé, ses teintes claires ou ses patines de couleur conviendront également aux formes féminines de la coiffeuse : ainsi de la coiffeuse Alida avec son miroir en arc de plein cintre et les belles courbes de son piétement. Ainsi encore d'un modèle en fer forgé et de ses lignes ondoyantes délicieusement rétro qui feront merveille dans un cabinet de toilette.

Les armoires

On demande aujourd'hui à une armoire d'offrir une grande capacité de rangement sans être massive. Faites dans des bois exotiques imputrescibles et résistants aux parasites, solides mais légères, les armoires d'Artbambou meublent l'espace sans l'encombrer : hautes et longues, elles constituent de très pratiques penderies.

Dans la collection Tropicana, on trouve une belle armoire coloniale deux portes, munie de tiroirs en mindy, dont la structure est élégamment soulignée par des ligatures jacinthe et rotin "sarang". Elle joue, avec beaucoup de force, des fûts du bambou, qui constituent d'imposants montants, et de la finesse du rotin sarang. Sa penderie est dotée de tiroirs montés sur coulisses métalliques, gage d'une grande résistance à la traction. Comme de nombreux meubles proposés par Artbambou, les armoires se déclinent avec plusieurs options. Il en va ainsi de l'armoire deux portes Kyoto en demi bambou sur une structure en bois de mindy, aux montants latéraux ornés de fûts en bambou en relief. Modulable, elle est proposée en penderie, demi-penderie et demi-lingerie sur demande. Avec ses portes coulissantes, son grand tiroir du bas monté sur une structure de métal, elle témoigne de l'alliance réussie de bois millénaires et de techniques modernes, qui donnent des meubles esthétiques, faciles d'usage, résistants à la traction et à l'usure, et permettant un rangement facile. Du plus bel effet en finition teinté wengé, elle peut être choisie avec une teinte au naturel ou cérusée blanc, afin de s'harmoniser à d'autres univers et à d'autres styles. On trouve aussi chez Artbambou de belles armoires de mariage d'inspiration chinoise, qui s'imposeront par le symbolisme ornemental de leur façade et par la force de leurs couleurs traditionnelles, le rouge, le noir, le blanc. Ceux qui aiment la beauté nue du minimalisme opteront pour l'armoire en bois de la collection Zeus : en chêne , sans poignées, elle tire sa beauté géométrique des emboîtements et des décrochements de ses portes et de ses tiroirs. Ils apprécieront aussi la ligne claire de l'armoire-penderie Absolute Rattan en hêtre : toute droite, très haute, blonde et belle, elle est composée de deux simples portes ornées de fines poignées en bois strié.

Les méridiennes

Rappel du kliné grec, ce lit de repos qui permettait de manger et de recevoir à demi-couché, la méridienne d'esprit antiquisant sera prisée par le Directoire pour ses lignes sobres et épurées. Elle peut, dans une chambre, séjourner à côté d'un lit destiné au repos de la nuit : elle est, quant à elle, un lit de repos pour la journée, la sieste ou la lecture. Les modèles en fer forgé proposés par Artbambou se distinguent par la qualité de leur conception artisanale à l'ancienne, l'élégance de leurs patines, les lignes aériennes de leurs entrelacs. Stylisés, mouvementés, rappelant les arabesques des arts d'islam, les modèles Shérazade ou Rintel seront, dans une chambre, d'un grand pouvoir d'évocation. Les modernistes opteront pour un canapé méridienne au revêtement en microfibre noir, qui allie savamment la modernité d'un piétement en aluminium avec un dossier et un accoudoir en tressage de moelle de rotin bicolore. Les amateurs d'exception, enfin, tomberont sous le charme d'un modèle rare. Sa structure en moelle de rotin évoque les formes chantournées et les enroulements organiques de l'Art Nouveau. Elle se distingue surtout par sa pierre fossilisée incrustée au centre des volutes concentriques du dossier. En édition limitée, elle deviendra un modèle unique entre les mains de son possesseur, puisque sa haute garniture en mousse est proposée dans une cinquantaine de tissus, tandis que le rotin pourra recevoir plus de trente teintes et patines.

Grâce à la beauté sensuelle et authentique des matériaux, grâce à la diversité des meubles d'appoint aux nombreux usages, grâce à l'éventail des patines, des teintes et des tissus offert pour chaque élément, la chambre, chez Artbambou, est véritablement ce qu'elle doit être : un univers intime, celui que l'on crée à ses propres couleurs.

Source: http://www.artbambou.com/chambre



Regarder la vidéo à propos de Rideaux pour la conception de la chambre

Que pouvez-vous trouver sur YouTube:

Conceptions de chambre à coucher
www.orlov-tkachuk.com.ua

Categories

Options binaires
Pomorski tovorni
Rideaux: service, conseil
Sklep meblowy
Système d'arrosage
Transport morski
Watering systems for garden
Watering systems for garden
Інтернет магазин: студії, ціна, поради
Автоматические поливочные системы
Автоматический полив участка: цена, стоимость
Автоматичний полив
Бетон: відгуки, ціни
Бетон: цены, отзывы
Все о перевозках
Все о шторах и жалюзях
Гадание: астрология и астрочаты
Дизайн интерьера дома: цена, отзывы
Дизайн проекти: поради, послуги
Дизайн проекты: советы, услуги
Дизайн інтер'єру будинку: ціна, відгуки
Интернет магазин: студии, цена, советы
Клиники германии
Клініка в німеччині
Кожанные куртки
Магазин кроссовок
Мебельный магазин
Меблевий магазин
Мир кроссовок: советы, цены
Морські перевезення
Оборудование для магазинов
Оборудование для полива
Оборудование для ресторана
Пошив штор: услуги, советы
Пошиття штор: послуги, поради
Приватний будинок престарілих
Салон готових штор
Салон готовых штор
Світ кросівок: поради, ціни
Системи поливу рослин
Спортивна фармокология: ціна
Спортивная фармакология: цена
Трикотаж для детей
Трикотаж для дітей
Трикотаж: відгуки, ціни
Трикотаж: отзывы, цены
Трикотажний одяг
Устаткування для магазинів
Устаткування для ресторану
Частный дом престарелых
ダポキセチン
バイナリオプション